VIVRE A FONDETTES

  Vous aimez vivre à Fondettes,

  L'avenir de notre commune vous intéresse,  

  Vous vous posez des questions,


Venez chercher toutes les informations et les réponses en cliquant sur les différentes pages du menu ci-dessus.


Mieux, rejoignez-nous!

Voir les actualités archivées

15 mars 2020 Élections municipales - L’heure des bilans et des choix

Le 15 mars prochain, les fondettoises et les fondettois éliront les conseillers municipaux pour la mandature 2020-2026. Ils auront le choix entre deux listes, l’une conduite par Cédric de Oliveira,  l’autre par Charles Girardin.

Notre association Vivre à Fondettes réunit des hommes et des femmes soucieux de préserver à Fondettes un cadre de vie harmonieux, (vivre ensemble, qualité de vie, préservation des paysages, déplacement doux, sécurité des habitants,….) et des finances publiques maitrisées.

A ce titre, notre association se veut partie prenante dans le choix qui se présente aux électeurs.

Lors des précédentes élections municipales, notre association avait apporté son soutien à la liste apolitique conduite par Jacques GAILLARD.

Dans la continuité de cet engagement qui est le nôtre pour Fondettes nous nous sommes intéressés aux deux candidats et au choix de vie qu’ils proposent pour notre ville.


Dans un récent tract luxueux, le maire sortant fait sans vergogne un bilan élogieux de son mandat sous une présentation fallacieuse ( Où sont les 25000m² de réserve foncière après la vente de Mécagra, de la Perrée ? Ou sont les 40% de logements sociaux dans les programmes neufs?) voire mensongère (Les circuits pédestres et de VTT existent depuis une vingtaine d’années et des chocolats sont distribués aux ainés depuis bien avant l’arrivée du nouveau maire) 


    Il n’hésite pas à s’octroyer la paternité des réalisations de la métropole (piscine, rue Alfred de Musset, installation d’entreprises sur le site métropolitain des 2 croix…) ou des projets initiés par son prédécesseur (centre technique municipal, rue de la Barre…)


Au-delà  de cette démarche marketing, les fondettois avisés ont pu constater ce qu’est devenue Fondettes au cours des six dernières années :


    La halle utilisée deux demi-journées par semaine par le marché et parfois, si le temps le permet, pour quelques manifestations qui ne craignent pas les courants d’air glaciaux qui la traversent malgré des rideaux « anti-vent » inutilisables par vents même légers. Notre pétition, réalisée avec deux autres associations citoyennes et ayant recueilli la signature de près de 10% du corps électoral, mettait en garde la municipalité contre l’inadaptation de cette réalisation disproportionnée sensée accueillir des spectacles mais ne bénéficiant d’aucun équipement pour cela.


Une ville où les habitants se voient imposer des équipements inutiles ou inadaptés :

Un kiosque à musique inutilisable planté au milieu d’un jardin luxuriant (cimetière)

Une ville où le béton devint devient de plus en plus pesant :
Avec une prolifération de constructions denses, coûteuses, comportant peu d’appartements destinés aux familles (T4,T5) mais certainement d’excellent rapport pour les promoteurs…


Une ville « sur-fleurie » où la gestion des espaces verts est incompréhensible, coûteuse et défie toute notion d’écologie 

Un « arboretum » à 1,7 million d’euros, totalement artificiel, pour héberger quelques écureuils. Le territoire de la commune manquerait-il à ce point d’espaces naturels pour leur bonheur?

Des plantations …sans compter et au mauvais moment!

L’arboretum, un projet inutile dans une commune dont plus de la moitié de la surface est une campagne constituée de prés, terres cultivées, bois, taillis, espaces verts, etc..

Une ville où la gestion financière devient inquiétante

Pourquoi arracher des centaines de plantations anciennes et les remplacer par des plantes annuelles qu’il  faut arroser abondamment (surtout lorsqu’elles sont plantées au plus fort de la canicule au mois d’août dernier) ou qu’il faut tailler fréquemment. (Topiaires tire-bouchon jusqu’à la nausée) ?

Des topiaires qu’il faut sculpter sans cesse, des arbres taillés comme des cubes, des plantations qui nécessitent des arrosages et entretiens réguliers….. et coûteux.

Des jardiniers occupés à planter, déplanter, repiquer, transplanter, arracher, replanter… 60000 bulbes qui sont jetés chaque année après leur floraison.

Une grande partie du patrimoine foncier a été vendu pour financer des projets ne répondant pas aux besoins des fondettois . Nous citerons : Les terrains et bâtiments de La Perrée bradés au prix de 37.5 € le m² pour un projet de résidence intergénérationnelle qui devient  en réalité une opération de promotion immobilière destinée à une clientèle aux moyens financiers très élevés. (conseil municipal du 18/12/18) et la vente du terrain de l’ancienne Mécagra pour financer la halle.


Une dette par habitant qui bondit de 792 € en 2014 à 1055 € en 2018 (+33%)  alors que dans d’autres villes de la Métropole la dette diminue !

Moyenne nationale des villes entre 10000 et 20000 h. : -10%                                    Sources: www.collectivites-locales.gouv.fr               

Pour la municipalité la concertation c’est :

Un vote pour le choix du nom de la halle, la belle affaire !!!!! En revanche aucune prise en compte de la pétition qui réunit 10 % du corps électoral  -  Voir la pétition

Une « Grande consultation » de la jeunesse pour la future maison des arts : qui ? quand ? Comment ? Pourquoi ?

Des commissions fantômes pour occuper  quelques fans du maire sur des sujets « stratégiques » pour les fondettois (arbres remarquables, centenaire de la guerre de 14-18…)

Une réunion d’information sur la halle interdite aux fondettois non sélectionnés par le Maire !
Voir l’article de notre site : Scandale à la mairie de Fondettes


Une ville ou l’expression  citoyenne est bafouée voire muselée et où la population sous couvert de mascarades de concertation est tenue à l’écart des décisions qui la concernent

Pour mettre en vedette le maire lors des vœux de nouvel an ou pour justifier l’existence de la halle (concert à 20 000 €)

Lors d’un festival de magie, pose d’un magnifique tapis rouge permettant de rejoindre la salle des fêtes…

Une ville où les associations peinent à se faire entendre

Manque cruel de salles d’activités et de réunions (aucune salle nouvelle proposée par l’actuelle municipalité)


Contraintes souvent stupides imposées aux associations (par exemple interdiction de prendre des repas dans la grange des Dîmes…qui, pourtant, ne craint pas grand chose…)


Une ville dont une grande partie de la voirie est dans un état déplorable, les fondettois peuvent le constater tous les jours! De toute évidence, le budget consacré à ce poste, même s’il n’est pas négligeable, n’est pas suffisant compte tenu de la longueur de la voirie à Fondettes (plus de 120km).

Une ville qui s’offre des shows coûteux

Quel prix pour cette géniale initiative?

Face à ce constat, nous avons rencontré Monsieur Charles GIRARDIN.

Fort d’une solide formation universitaire (docteur en droit, avocat), Charles GIRARDIN bénéficie d’une expérience politique en qualité de conseiller régional, rapporteur pour les questions liées à l’environnement. Il nous a exposé sa vision pour Fondettes fondée sur 2 grands axes : une transition écologique et une transition démocratique. Ces grands enjeux sont inscrits dans ses gènes depuis longtemps puisqu’ils ont été l’objet de sa thèse de doctorat en droit.

Son ambition pour Fondettes n’est pas basée sur le paraître pour lui-même, mais fondée sur une nécessaire prise en compte des enjeux écologiques, climatiques, de santé, de développement humain, de prise en compte réelle des aspirations de chacun pour un mieux vivre. Nos responsables politiques ont trop longtemps sous-estimé ces enjeux et « snobé » une partie de la population. Aujourd’hui la France traverse une crise sans précédent ou beaucoup souffrent du sentiment de n’être plus écoutés.

Convaincu que pour réussir cette transition il est impératif d’agir localement et en concertation avec les populations concernées, Charles GIRARDIN a accepté de conduire une liste de rassemblement d’hommes et de femmes décidés à s’engager au service des fondettoises et fondettois. L’équipe qui l’entoure est composée de jeunes actifs venus de tous horizons professionnels, politiques, associatifs, culturels, sociologiques. Ils sont déterminés à mettre en œuvre ensemble des voies nouvelles de réelle concertation avec la population. Engagés depuis longtemps dans des actions respectueuses de l’environnement, ils maitrisent les enjeux et sont résolus à mettre leurs compétences aux services de tous

Convaincue qu’il faut à Fondettes un élan nouveau, tourné vers une prise en compte effective des défis écologiques et démocratiques, notre association Vivre à Fondettes a décidé d’apporter son entier soutien et appelle à voter pour  la liste d’ouverture Cap Citoyens 2020 conduite par Charles GIRARDIN.


Le 11 février, Charles Girardin a présenté une partie de son programme et les membres de sa liste  Voir l’article de presse

Voir le site de Cap Citoyens 2020

Échos de campagne

Comme tous les fondettois, Vivre à Fondettes a pris connaissance du programme électoral du maire sortant.

Nous constatons que de nombreux   engagements   relèvent du fonctionnement normal d’une municipalité, ne sont que la continuité de ce qui existe déjà (nous poursuivrons…, nous maintiendrons…, nous pérenniserons…, nous continuerons…,) ou ne dépendent pas de la commune (Nous plaiderons auprès de la Métropole, Nous défendrons  auprès…, Nous lancerons, en collaboration avec la métropole…, Nous accueillerons une maison de retraite…).

Nous remarquons que beaucoup de propositions reprennent les idées que la liste Cap Citoyens 2020  diffuse depuis plusieurs semaines et que l’expression citoyenne, très peu (voire pas du tout) prise en compte depuis 6 ans, semble devenir un sujet important pour le maire sortant.

Compte tenu de la dette actuelle de la commune et de son  peu de ressources propres, nous sommes dans l’expectative en prenant connaissance des grands projets évoquées : Création d’un nouveau groupe scolaire, d’un pôle sportif et associatif avec salle multisport, tennis couverts et maison des associations, d’une maison des arts avec bibliothèque et salle de cinéma, d’une maison de la nature à la Perrée, d’une piste d’athlétisme, de la transformation de la salle de l’Aubrière en salle de spectacle de 450 places avec une cuisine moderne, d’un grand parc au Grands Champs, etc..


Au fil de la lecture, de nombreux sujets ont retenu notre attention et mériteraient des commentaires. Nous en avons extrait quelques-uns:

Le programme nouveau est arrivé !

Encore plus de fleurs !

Malgré les remarques de nombreux fondettois choqués par la profusion des plantations de toutes sortes et la gaspille engendrée par la rotation démesurée des fleurs, le Maire compte continuer de plus belle:

« Nous nous mobiliserons, avec les services municipaux, pour obtenir la 4ème fleur des villes et villages fleuris… »

Est-ce bien la bonne solution ?

« …nous réhabiliterons et agrandirons l’Espace Culturel de l’Aubrière dans l’objectif d’en faire une salle de spectacle comprenant 450 places en gradins télescopiques et une cuisine moderne »

Certes un tel équipement fait vraiment défaut dans notre commune mais sachant que nous manquons cruellement de salles d’activités et de réunions, ne serait-il pas plus judicieux de créer une nouvelle structure et de conserver les locaux de l’Aubrière, les surfaces disponibles s’additionnant au  lieu de se substituer.

Il est intéressant de noter que dans son programme 2014, le maire sortant proposait de construire une salle polyvalente au Grand Champs…pas beaucoup de suite dans les projets…et promesse non tenue (il y en a d’autres…)

BILAN CDOa.jpg

Document récemment distribué par le maire sortant.

Méfions-nous des preuves!

Et l’Aubrière ?

« Nous créerons la Maison des Arts et de la Jeunesse…….., Un espace de jeux numériques et ludiques leur sera réservé. »

Nous avons la chance d’avoir à Fondettes « L’Aubrière » association culturelle qui est parfaitement compétente pour offrir des activités à notre jeunesse. Pourquoi créer une concurrence qui ne veut pas dire son nom? La municipalité veut-elle faire disparaître l’Aubrière qui, si elle avait plus de salles d’activités à sa disposition et des subventions adaptées, pourrait très certainement élargir son offre.

Il est grand temps !

« Nous maîtriserons l’endettement, preuve de sérieux et de responsabilité dans la gestion de la commune »

A la vue de la gestion de ces dernières années, et des projets prévus, nous avons un gros doute sur cette promesse !


Voir la communication ce Cap Citoyens 2020 sur l’endettement de Fondettes

Impôts : tout est dans la présentation !

Encore une présentation fallacieuse dont le maire sortant est coutumier.

Bien évidemment les impôts augmenteront car leur calcul ne dépend pas uniquement de la commune.

Rappelons:

Montant de l’impôt = Base nette d’imposition (fixée par l’état) x taux d’imposition (fixé par la commune)

La commune peut décider de ne pas augmenter le taux d’imposition mais, malheureusement, les bases augmentent régulièrement et par conséquence, l’impôt aussi!

A Fondettes, le taux d’imposition est de 19,67% (un des plus importants d’Indre-et-Loire, même s’il n’a pas été augmenté depuis de nombreuses années).

Des rumeurs colportées par quelques malveillants amis de la liste présentée par le maire sortant tendent à présenter notre association comme une association d’extrême droite.

Vivre à Fondettes a toujours été une association de citoyens fondettois soucieux de la préservation du cadre de vie harmonieux que chacun connait à Fondettes. Nos statuts sont consultables sur notre site internet.

Les hommes et les femmes qui l’animent sont, pour certains, connus pour avoir déjà assumé des responsabilités d’adjoints ou de conseillers au conseil municipal de la ville avec les anciens maires Jean Roux, Jean-Paul Leduc, Michel Pasquier, et des fonctions importantes dans de grandes associations de la commune (jumelage, MJC etc..).

Chacun sait qu’ils n’ont rien à voir avec les extrêmes de quelque bord qu’ils soient.

La malveillance et la calomnie n’ont pas leur place dans le débat démocratique. Elles ne grandissent pas ceux qui s’y vautrent avec délectation.

A l’opposé de ces stérilités, la liste Cap Citoyen 2020 présente aux électeurs de Fondettes un projet fondé sur la volonté d’une transition démocratique et écologique, résolument orienté au service des citoyens. L’équipe qui la compose rassemble des hommes et des femmes déjà engagés personnellement dans des actions ou des choix de vie en conformité avec le projet qu’ils proposent pour Fondettes. C’est ce qui en justifie la sincérité.

Conformément à  l’alinéa 4 de l’article 2 de ses statuts, notre association a décidé d’apporter son soutien à Charles GIRARDIN. En effet, sa vision de la démocratie, son engagement de longue date dans la préservation de l’environnement, sont porteurs de valeur dans lesquels nous nous reconnaissons et que les partis traditionnels notamment celui auquel appartient le maire sortant, n’ont toujours pas assimilé ou alors faussement pour la circonstance.


Stop aux ragots !

ACTUALITÉS

HALLE MULTI-USAGES

Pour lire toutes nos actions contre la halle multi-usages de Fondettes       cliquez ici

Aristote a maintenant son Blog. Pour lire ses billets d’humeur                                           cliquez ici


Lettre de J. Gaillard aux adhérents et sympathisants de Vivre à Fondettes  

                                                            Lire

 

Un positionnement clair pour

« Vivre à Fondettes »                      Lire


Droite de réponse de Jacques GAILLARD aux insultes de C. DE  OLIVEIRA       Lire