VIVRE A FONDETTES

Un changement de présidence logique pour« Vivre à Fondettes »

Annie DEJONCKHEERE a souhaité quitter ses fonctions de présidente de l’association pour retrouver sa liberté d’expression.


Son engagement sur une liste pour les élections régionales n’était, en effet, plus cohérent avec l’image  « sans étiquette » de « Vivre à Fondettes ».


Quelles que soient les sensibilités et les convictions de nos adhérents, les objectifs de notre association restent clairs : rassembler tous les Fondettois autour d’un vrai projet de développement pour la commune, prenant en compte les intérêts de tous.


C’est bien la ligne de conduite qu’entend suivre le nouveau président, Jacques GAILLARD, élu à l’unanimité par le Conseil d’Administration.


Comme il se plait à le répéter, la gestion d’une collectivité locale n’est ni de droite ni de gauche, mais tout simplement bonne ou mauvaise pour l’ensemble des citoyens.


Gageons que les propositions de « Vivre à Fondettes », hors d’influence des partis politiques, sauront inciter l’équipe municipale à mieux gérer la commune et à lui donner la place qu’elle mérite au sein de l’agglomération.


Suite

Retour page actualités

La presse en parle

Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !

Tout le monde connaît cette boutade…venant d’hommes politiques.

Lors de sa campagne électorale de 2014, notre maire ne s’était-il pas engagé, devant des centaines de témoins en réunion publique, à se consacrer uniquement à son mandat municipal s’il était élu ?

Que découvrons-nous aujourd’hui ? Que monsieur de Oliveira est sur la liste de la droite qui se présente aux prochaines élections régionales (Nouvelle République du 31-10-2015).

Les Fondettois qui l’ont cru apprécieront !


Festival  « Au fil du jazz »: Nos élus n’en veulent plus à Fondettes!


La douzième édition du  festival « Au fil du jazz » se déroule du 21 au 31 janvier. Cette manifestation permet chaque année à des groupes de qualité de se produire dans différentes communes situées le long de la Loire (au fil…de l’eau).

Ce festival, et c’est la mission qu’il s’est fixé depuis le début, met les plus jeunes à la fête. Concerts commentés pour les scolaires, masterclass dans les écoles de musiques et en bibliothèque, choco-concert pour les petites oreilles sont autant d’actions éducatives qui permettent la découverte de cette forme d’expression musicale.

La commune de Fondettes, qui fait partie des créateurs de ce festival, ne participait pas cette année à cette aventure culturelle. De nombreux  Fondettois qui ont dû aller à Cinq mars la Pile pour  découvrir sur scène le travail de la masterclass de notre école de musique s’en sont étonnés.


Notre Maire a-t-il un avis sur l’avenir économique de notre commune?


Un article de « La Tribune » du 20 janvier a attiré notre attention.

Nous y apprenons que le parc d’activité de Fondettes est remis en question par certains ainsi que l’extension du Magasin Leclerc.

Nous savons que l’implantation  d’entreprises est une source de revenus pour une commune via les taxes foncières.

Dans ce cas, nous avons du mal à comprendre le mutisme de notre maire en conseil communautaire relevé par la presse.

Lire l’article de « La Tribune »

Nos élus ont simplement décidé, sans concertation ni élégance, de ne plus participer au financement  de cette opération dans laquelle l’association culturelle de « L'Aubrière » est très fortement impliquée.

Qu’elle est la raison de ce désengagement  subit? Fondettes ne serait-t-il pas capable de trouver des financements que Langeais, Cinq-Mars-la-Pile, Bourgueil et Saint-Patrice allouent à ce festival? Notre équipe municipale n’aime pas le jazz? Nos élus se moquent de toutes ces questions et font ce qu’ils ont envie de faire sans se soucier le moins du monde des désirs de leurs concitoyens. On attendrait une autre ouverture d’un maire qui se dit en charge de la culture au sein de Tour(s)plus!

Les amateurs de jazz, nombreux à Fondettes, apprécieront cette attitude.                                                                                                   

La Presse en parle

Voir le dossier de presse « Au fil du jazz »



Les enfants ayant suivi un stage de magie se sont vu remettre un magnifique diplôme signé de la main du Maire en personne. Outre le fait qu’il  a peut-être des choses plus importantes à faire dans la commune, notre attention a été attirée par ses titres figurant au-dessus de sa signature. Nous y lisons « Cédric de Oliveira … Vice-Président de Tours’plus en charge de la culture ».


Transformation magique !

magie2.pdf

Notre maire devrait savoir que la culture n’est pas une compétence de Tours’plus et qu’il n’est «que» Vice-président délégué aux équipements culturels.

Pourquoi cette «erreur»? Quel est le but recherché? Comme d’habitude, essayer de se valoriser ? Laissons les Fondettois trouver une réponse.



Il n’y a pas de petits profits !

Pour la première fois, les deux vice-présidents du syndicat mixte de restauration, qui ne sont autres que le Maire de Fondettes et son adjointe Mme SARDOU, se sont fait voter une indemnité de …150€ par mois !


Assemblée générale de Vivre à Fondettes

Vivre à Fondettes a tenu son assemblée générale ordinaire le 27 février. De nombreux adhérents étaient présents ou représentés.

Le Président Jacques Gaillard a retracé la vie de l’association en 2015, première année d’exercice complet des différents mandats.

Il a rappelé que,connaissant la fragilité financière de notre commune, nous avons été particulièrement sensibles aux orientations et décisions budgétaires. Ceci nous a amenés à mettre en lumière et dénoncer certaines dérives, assurant ainsi un rôle démocratique fondamental qu’est le contrôle du pouvoir par toute minorité.

Il a précisé que « notre association a connu un léger fléchissement, comme après toute période électorale. Elle a néanmoins gardé son socle de fidèles, ceux qui n’ont pas écouté le chant des sirènes. Elle a aussi attiré de nouveaux sympathisants qui ont su observer et surtout se faire leur propre opinion ».

Le débat qui a suivi a mis en évidence la grande préoccupation des participants face au projet de halle multi-usages imposé sans concertation aux Fondettois par la municipalité. Inadaptation aux besoins, source de pollution sonore, afflux de voitures en centre ville, coût, inutilité d’un parc animalier, ont été les plus importantes critiques formulées.

Comme il se doit, une partie du conseil d’administration a été renouvelée et deux nouvelles administratrices ont été élues.

 Voir le rapport moral du président

La presse en parle

Scandale à la mairie de Fondettes!

Des élus très zélés  pour empêcher des Fondettois de s’informer !

Notre association est scandalisée par l’attitude de ces élus qui de plus en plus ne représentent qu’eux-même et une équipe de fans qui n’arrivent pas à voir les réalités en face, qui oublient qu’ils sont au service de la population et se gardent bien de tenir compte de ses avis. A  bout d’arguments un adjoint ne disait-il pas sur le marché, à propos du projet de halle et devant de nombreux témoins :  « ….les avis des Fondettois, on en a rien à cirer! ».
Tout est dit.

"Nous constatons qu'aucune communication, aucun chiffre sur la délinquance et les cambriolages ne sont publiés, qu'il n'y a aucun résultat tangible. Les résultats du maire sortant sont donc si mauvais??? La transparence claironnée n'est pas au rendez-vous!!!"

Voilà ce qu’écrivait notre actuel maire lors des dernières élections municipales.

A ce jour, et malgré les demandes de Fondettois, la mairie n’a fourni aucune statistique. Pourtant, c’est possible. Lors son conseil municipal du 29 février, la municipalité de Saint-Cyr-sur-Loire a présenté le bilan des chiffres de la délinquance 2015. Voir l’article de presse

Quelle est la raison de ce mutisme à Fondettes? Pourtant, la municipalité favorise l’action des « voisins vigilants »!


La Délinquance à Fondettes, sujet tabou pour la municipalité?

Quelques Fondettois, en nombre très limité et appelés riverains sur un critère non défini, avaient reçu une invitation impersonnelle  déposée directement dans leur boîte à lettres pour venir s’informer sur le projet de halle multi usage. Voir l’invitation

Cette information étant réclamée et attendue par une majorité de Fondettois, si on en juge par les sept cents pétitions déjà reçues et qui arrivent encore, les responsables des associations signataires et quelques citoyens sont allés à la mairie pour assister à cette réunion.

Quelle n’a pas été leur surprise de s’en voir interdire l’entrée par un service d’ordre  composé de deux adjoints au Maire à l’attitude hystérique, assistés d’un policier municipal. Notre demande pourtant très courtoise d’explication et d’autorisation d’entrer a même déclenché de leur part une volée de propos aussi incohérents qu’indignes d’élus, amplifiés après quelques minutes par le Maire en personne.

Cette réunion n’étant ni privée, pas d’invitation nominative, ni confidentielle, présence d’administrés, il est inadmissible que des Fondettois fréquentant le centre-ville, payant des impôts à Fondettes et désireux de s’informer sur ce grand projet qui va profondément changer leur ville aient été ainsi rejetés de la mairie et ceci d’une façon indécente .


Qui informe la Nouvelle République?

2016 04 21 SUPPLEMENT NR IMMOBILIER.jpg

Pour lire l’article, cliquer sur l’image

En lisant leur journal, de nombreux Fondettois connaissant bien leur commune ont été pour le moins surpris.

Si certaines informations concernant les prix de l’immobilier et des taxes sont bien exactes, d’autres pourraient induire le lecteur en erreur.

L’offre envers les enfants est surtout fournie par les associations animées par de nombreux bénévoles dévoués. Les municipalités successives ont bien sûr toujours été parties prenantes via les subventions attribuées.

Malheureusement, le centre bourg, difficilement accessible,  peine à maintenir ses commerces. Parmi les dernières fermetures, nous pouvons citer la supérette et un boulanger. Quand à la halle couverte, chacun peut constater qu’elle n’existe pas…encore.